¨°o.O vivre en décidant de notre destin O.o°¨

souvenirs d'hier, pensées d'aujourd'hui, espoirs de demain...

le blog d'Amélie, jeune militante socialiste

Adhérez au MJS

mardi 27 février 2007

Étranges étrangers - Jacques Prévert

Je devais faire ma note sur le financement du pacte présidentiel mais étant donné que certains font cela très bien [j'espère que t'as été voir Emmy d'ailleurs;)], je vous publie quelque chose qui n'y a rien à voir... :p

C'est mon dernier DS de français (j'aime pas le français d'habitude, mais cette fois, c'est différent, chut, faut pas l'dire!), 2h pour commenter ce très beau texte de Jacques Prévert, Étranges étrangers.

426919_523990


Kabyles de la Chapelle et des quais de Javel
hommes des pays loin
cobayes des colonies
doux petits musiciens
soleils adolescents de la porte d'Italie
Boumians de la porte de Saint-Ouen
Apatrides d'Aubervilliers
brûleurs des grandes ordures de la ville de Paris
ébouillanteurs des bêtes trouvés mortes sur pied au beau milieu des rues
Tunisiens de Grenelle
embauchés débauchés
manœuvres désœuvrés
Polacks du Marais du Temple des Rosiers


Cordonniers de Cordoue soutiers de Barcelone
pêcheurs des Baléares ou bien du Finisterre
rescapés de Franco
et déportés de France et de Navarre
pour avoir défendu en souvenir de la vôtre
la liberté des autres


Esclaves noirs de Fréjus
tiraillés et parqués
au bord d'une petite mer
où peu vous vous baignez
Esclaves noirs de Fréjus
qui évoquez chaque soir
dans les locaux disciplinaires
avec une vieille botte à cigares
et quelques bouts de fil de fer
tous les échos de vos villages
tous les oiseaux de vos forêts
et ne venez dans la capitale
que pour fêter au pas cadencé
la prise de la Bastille le quatorze juillet


Enfants du Sénégal
dépatriés expatriés et naturalisés


Enfants indochinois
jongleurs aux innocents couteaux
qui vendiez autrefois aux terrasses des cafés
de jolis dragons d'or faits de papier plié
Enfants trop tôt grandis et si vite en allés
qui donnez aujourd'hui de retour au pays
le visage dans la terre
et des bombes Incendiaires labourant vos rizières
On vous a renvoyé
la monnaie de vos papiers dorés
on vous a retourné
vos petits couteaux dans le dos


Étranges étrangers


Vous êtes de la ville
vous êtes de sa vie
même si mal en vivez
même si vous mourez.

I) Sur la forme du poème, Jacques Prévert utilise une stylistique originale

    A) Étranges étrangers est écrit tel un discours

  • tout le poème est fait d'apostrophes et se développe par des groupes de noms étendus (ex: l'apostrophe "Apatrides d'Aubervilliers" est suivie des GN "brûleurs des grandes ordures de la ville de Paris", "ébouillanteurs des bêtes trouvées mortes sur pied au beau milieu des rues") => le locuteur s'adresse et interpelle directement ses récepteurs, comme dans les litanies religieuses
  • Jacques Prévert n'emploie pas un langage poétique mais un langage de "parler populaire", ce qui facilite la compréhension, auquel il attribue une valeur poétique
    B) Une certaine composition des strophes, chacunes consacrées à une provenance, mais à l'intérieur d'entres elles, une versification inhabituelle
  • des strophes de taille inégale, comptant un nombre différent de vers => on n'accorde pas le même laps de temps à chaque peuple
  • une absence de ponctuation => elle oblige ainsi le lecteur à trouver son propre rythme, il possède donc une certaine liberté en opposition aux "étranges étrangers"
  • des vers libérés => il n'y a pas de nombre de syllabes défini, donnant ainsi lieu à un ryhtme indéterminé, ce qui montre l'anti-conformisme de Jacques Prévert
  • des rimes irrégulières => anti-conformisme
    C) Des étrangers déterminés par leur provenance et caractérisés plutôt étrangement
  • détermination => Kabyles, Boumians, Apatrides, Tunisiens, Polacks posent les référents particuliers: noms de peuple, statut politique, métiers qui sont repris par le terme d'"Étranges étrangers" qui s'opposent à français
  • caractérisation à l'aide d'oxymores "doux petits", "embauchés débauchés", "manœuvres désœuvrés", "expatriés et naturalisés" qui joue morphologiquement et phoniquement sur le rapprochement avec l'adjectif étrange
II) À travers ce poème, c'est à un devoir de mémoire auquel nous appelle l'auteur

    A) L'auteur fait référence à des faits historiques
  • l'utilisation de la forme passive lorsqu'il parle des étrangers => il évoque donc des faits
  • le passé colonial de la France: le Maghreb, le Sénégal, l'Indochine sont d'anciennes colonies françaises et Fréjus est un ancien camp d'entraînement pour les sénégalais
  • donc étant donné que l'on parle de faits historiques, ce n'est pas un poème à prendre à la légère d'où... ->
    B) Mise en accusation de la France coloniale
  • adjectifs qualificatifs pour les étrangers dénotant un rôle extrêmement mauvais pour les français: "esclaves" alors que l'esclavage a été aboli en 1848 ou encore "déportés" sachant qu le poème a été écrit en 1955, soit après les déportations faites sous le Régime Nazi => cette comparaison implique que tout comme le Nazisme, le colonialisme est était une forme de racisme
  • des métiers peu valorisants: "quais de Javel", "brûleurs de grandes ordures", "ébouillanteurs de bêtes trouvées", "coordonniers", "jongleurs" => Prévert montre que ces étrangers sont présents et travaillent en France, ils sont donc des immigrés => l'amalgame systématique entre immigré et étranger est dénoncé et de plus, s'ils travaillent, c'est donc qu'ils sont comme les français et acceptent même des emplois loin d'être agréables
    C) Au delà d'un poème engagé sur la réflexion de sujets extérieurs au poète, on observe quand même l'expression de sentiments de la part de Jacques Prévert
  • "cobayes des colonies" et évocation des enfants => compassion et indignation face au sort des étrangers
  • "pour avoir défendu en souvenir de la vôtre la liberté des autres" => respect et fierté de leurs actes
  • "doux petits musiciens", "enfants du Sénégal", "enfants indochinois" => tendresse
  • le dernier quatrain appelle à la fraternité: "vous êtes de la ville", "vous êtes de sa vie" => il les considère faisant partis des siens et plus globalement de la vie française
  • le titre "Étranges étrangers": au début, on pourrait croire un parallélisme fait entre l'étrangeté des étrangers; ce jeu de mots fondé sur la similitude de sons peut d'ailleurs poser le problème du pourquoi étrange et étrangers sont formés sur la même racine => en réalité, le sens de ce titre est qu'il est étrange que l'on considère comme étrangers tous ces braves gens qui ont servi la France: plein de mystère et d'inconnu se cache derrière ce titre plutôt synthétique

Posté par opale74 à 06:53 - pour les bavards [5] - Permalien [#]

samedi 30 septembre 2006

Sallanches, 30 septembre

1158657587

Posté par opale74 à 19:19 - pour les bavards [0] - Permalien [#]

jeudi 28 septembre 2006

et Yoyo renonça.

Capture_10


Remember...
"Beaucoup de journalistes s'évertuent à dire que la course est relancée, notamment en faveur de Jospin. Pourtant, ce n'est pas ce que j'ai ressenti... Son intervention était certes excellente, elle a suscité l'énorme respect qu'on lui doit, on ne pourra dire le contraire, mais elle ne transparentait pas la volonté de revenir sous les projecteurs de la scène politique des présidentielles 2007. Je pense qu'il aurait plutôt envie que les socialistes prochainement au pouvoir soient dignes de ce nom et donc il se placerait en arbitre de ses successeurs, nous pouvons d'ailleurs noter en ce sens, les critiques implicitement destinées à Royal. Ses paroles étaient principalement tournées vers le passé, or les électeurs français qui besoin qu'on leur parle d'avenir, ce qui ne fait pas de lui un véritable présidentiable. Enfin, si faire notre bilan et tirer les leçons du 21 avril n'est pas le discours d'un présidentiable, c'était quelque chose d'indispensable à notre parti avant de partir en route pour les prochaines élections."
c'est ce que j'avais écrit en rentrant des universités d'été...

la semaine dernière, dans le Canard Enchaîné, on lisait un article sur les pressions que faisaient les jospiniens sur DSK et Fabius... et en lisant, on aurait dit que DSK allait renoncer pour lui...
et moi, je répondais à mon père que je n'y croyais pas du tout mais alors pas du tout...

C'est maintenant officiel, Jospin "ne veut pas fractionner le parti".

Good choice! :)

NB: et au fait, Le Pen qui disait qu'il serait en face de Jospin en 2007, bah loupé!

Posté par opale74 à 07:06 - pour les bavards [2] - Permalien [#]

samedi 23 septembre 2006

Sarko et sa politique, Sarko et les médias.

sarkozyjamaispresidentmq1

    77%! Effarant. De quoi je parle? Selon un sondage ifop, 77% des Français feraient confiance au ministre de l'Intérieur pour lutter contre la délinquance et l'insécurité. La désinformation (ou plutôt la non-information) est en pleine forme! D'ailleurs, la deuxième partie du sondage invitaient les sondés à choisir entre le ministre de l'Intérieur, Ségolène Royal, Lionel Jospin, Jean-Marie Le Pen, Dominique Strauss-Kahn et Philippe de Villiers pour savoir auquel d'entre eux ils font le plus confiance pour lutter contre la délinquance et l'insécurité. M. Nicolas arrive largement en tête mais une simple remarque, pourquoi y a-t-il 3 choix pour le PS? et pourquoi n'y a-t-il pas de candidat de l'extrême-gauche et du centre? Quelle impartialité cet institut de sondage!

Revenons à nos moutons...

Quelques résultats de la politique de Monsieur N.

    La politique de Nicolas Sarkozy, sur quoi est-t-elle basée? Sur le sentiment de peur. Cette peur, ce sentiment d'insécurité qu'ont les français, que provoque-t-il? Une phobie du monde extérieur, une protection toujours plus grande de leurs biens (ex: alarmes, portes blindées... etc). Alors, les atteintes au bien ont diminué de 1,8%. Mais tous ces systèmes les plus ingénieux les uns que les autres, cela entraîne quoi? Des attaques directement à la personne. Ainsi, on note au cours des 12 derniers mois une hausse de 7,1% des atteintes volontaires à l'intégrité physique. En effet, les vols violents sans arme ont augmenté ont de 8%, les vols violents avec arme de 1,8%. On constate aussi une hausse des menaces, +4,8%.

cf: chiffres OND

    Pourquoi 77% le croient le apte à régler les problèmes de ce domaine alors que les résultats montrent bel et bien son incapacité et même sa dangeurosité? Parce que ces résultats, on en parle pas, en tout les cas pas assez. Parce que sa communication populiste fonctionne à merveille, Monsieur, toujours sur le terrain de l'action! Mais une action mauvaise qui elle, ne fonctionne pas!

Monsieur N. et ses amis les médias.

    Eh oui, le rôle des médias!

    Chef de l'UMP, ministre de l'intérieur et président du conseil général des Hauts de seine, par ses diverses fonctions, Sarkozy a en sa possession un imposant carnet d'adresse, dans lequel se trouvent les grands propriétaires de médias.
    Parmi la liste:
- M. Martin Bouygues: actionnaire de UMP-TV, euh pardon... TF1 j'voulais dire. Celui-ci est le parrain de son fils.
- M. Bernard Arnault: La Tribune, Investir et Radio classique. Sa fille s'est mariée en présence de Sarkozy.
- M. Lagardère: Europe 1, Europe 2, RFM télés (MCM, Europe 2 TV, Canal J). Sarkozy lui a régler un conflit d'héritage.
- M. Serge Dassault: Socpresse, Le Figaro, Valeurs actuelles. Sarkozy lui a démélé la succession de son père.

    En 1983, lorsque Sarkozy s'emparre de la fonction de maire à Neuilly (ville qui compte 2400 entreprises, donc de nbx patrons), il crée le club Neuilly Communication où est le PDG d'M6, M. Nicolas de Tavernost par exemple. Il s'entoure également de publicitaires comme M. Philippe Gaumont (FCB) et de grands annonceurs comme Lindsay Owen-Jones (L'oréal).

    En 1994, Sarkozy est ministre de la communication et de ministre du budget, ceci lui permit d'être à la fois décideur politique et pourvoyeur de fonds publics des grands groupes des médias.

    En 2002, Sarkozy est ministre de l'intérieur, TF1 met en scène un climat d'insécurité qui permet la riposte ministérielle.

    En novembre 2005, lors des émeutes de banlieues, une cellule de communication est mise en place, Place Beauvau, l'information passe dorénavant par le prisme du ministre de l'intérieur. Lequel joue au pompier pyromane.

    Il multiplie ses interventions dans les JT, il est 3 fois l'invité de "100 minutes pour convaincre"... Il use de formules interrogatives et d'anaphores, d'effets de sidération par les images, de son soit-disant "parler vrai"...etc Monsieur Nicolas Sarkozy plaît aux médias. Côté presse, il tutoie les journalistes et essaie de les valoriser... Depuis mai 2005, on a pu compté une moyenne mensuelle de 411 articles contre 220 pour Villepin lorsqu'il exerçait la même fonction.

    Pour satisfaire ses amis (Lagardère, Bouygues, Dassault...), il prend des positions très libérales sur la défiscalisation des entreprises, l'impôt sur la fortune ou encore sur les droits de succession. Après, peu importe qu'il se trompe ou contredise (CPE, Liban...), personne ne le lui fait remarquer. Et de même en ce qui concerne l'échec de sa politique!

    Voilà pourquoi l'on peut dire que "jamais dirigeant politique n'avait bénéficié autant que lui de l'appui des patrons de presse"...

cf: Marianne n°490, Le Monde Diplo n°630

Posté par opale74 à 18:47 - pour les bavards [4] - Permalien [#]

Do we need this?

Too many young and too many old
To many people left during the cold
You want everything to change
Cause you are afraid of losing

She only exists when she's on a screen
He's only alive inside a machine
We want everything to change
Cause we are afraid of losing

Tell me do you really need this
Tell me do you really care
Tell me do you really need this
Tell me do you really care

I don’t think you really need this
I don’t think you really care
I don’t think you really need this
I don’t think you really care

Too many young and too many old
To many people left in the cold
We want everything to change

Now i’m so afraid of losing

Yeah yeah yeah

Posté par opale74 à 11:37 - pour les bavards [0] - Permalien [#]

mardi 19 septembre 2006

tractsarkotractlepen

un excellent blog du MJS: http://www.preparonslechangement.net/

Posté par opale74 à 20:16 - pour les bavards [0] - Permalien [#]

Non, il ne gagnera pas!

animsarko

Encore un n'article qui sert à rien mais faut bien remplir le blog... :p

Donc ce matin, en cours, le professeur nous disait: "je voudrais le silence", pi voyant que cela ne marche pas, il nous dit "je veux le silence" et fait un aparté en disant que Nicolas Sarkozy disait toujours  "je veux faire telle réforme, je veux enlever ça... etc" et non pas je voudrais... et ce serait selon lui, pour cela qu'il aurait beaucoup de chances d'être élu... bref N'empêche que même après ces "je veux le silence", notre professeur n'a pas réussi à gagner le silence qu'il désirait...

petite conclusion: Sarkoko ne gagnera pas l'élection qu'il désire tant! et TOC! loool

Posté par opale74 à 17:49 - pour les bavards [12] - Permalien [#]

lundi 18 septembre 2006

epictete


-Mais le tyran enchaînera...
-Quoi? ta jambe.
-Mais il tranchera...
-Quoi? ta tête. Qu'est-ce qu'il ne peut ni enchaîner ni retrancher? Ta volonté.


Épictète

Posté par opale74 à 19:26 - pour les bavards [1] - Permalien [#]

dimanche 17 septembre 2006

La France c'est...

"vivre en décidant de notre destin"

Arnaud Montebourg - Chez F.O.G, le 17.09.06

photo_19901733émission très intéressante où Arnaud Montebourg reconnaît s'être trompé par le passé sur Ségolène Royal, il nous explique clairement son choix de la suivre sur sa volonté tout à fait novatrice de la politique en s'appuyant sur la démocratie (qu'elle avait d'ailleurs développé dans le discours à Frangy), argumentant très bien le fait qu'elle ne soit pas sur la ligne droite du parti et qu'elle s'intéressait à tous les systèmes politiques et qu'elle était sur divers point plus à gauche que certains... Une très bonne intervention qui me convainc une fois de plus dans mes opinions...
-> à regarder ici!

Posté par opale74 à 14:30 - pour les bavards [4] - Permalien [#]

jeudi 14 septembre 2006

L'arène de France... lamentable!

Capture_1L'arène de France, la nouvelle émission de débats pseudo-politiques de FR2...
Tu t'étonnes l'image de la politique qu'ont les français! C'est seulement la deuxième émission depuis l'apparition et je suis déjà dégoutée... Qu'une chaîne privée diffuse des émissions de ce genre, c'est leur problème mais là, qu'une chaîne de service public diffuse une pareille connerie, vraiment lamentable...

Le débat "Une femme peut-t-elle diriger la France?" est en fait sous-entendu "Ségolène Royal peut-t-elle diriger la France?"... Et par ce fait, vous trouvez du côté du non, pas seulement des convaincus que seul un homme peut diriger un État, mais des anti-Ségolène, dont deux socialistes... C'est quand même assez désastreux de descendre une camarade probablement représentente de votre parti de cette manière... En ce qui concerne, les convaincus, jamais je n'ai pu entendre un tel tissu de conneries... Les propos du neuropsychiatre Amoroso sont vraiment à vomir! Comment peut-on débiter de telles théories fumeuses? Nan mais il s'entend parler?! Allez écoutez ses propos nauséabondes =>http://arene-de-france.france2.fr/ par vous même... J'ose même pas écrire ce qu'il a sorti tellement c'est... Sinon, on peut remarquer des propos genre elle va poser en maillot de bain... Nan mais c'était une photo volée alors on arrête de dire n'importe quoi!!! Ou des questions, elle a quel âge? et elle a fait un lifting? Purée, c'est à ça qu'il juge si elle capable de gouverner notre pays?! Quel débat! ça vole haut dis donc!!!
Bref, je n'en rajouterais pas plus, je suis écœurée... PITOYABLE!

Posté par opale74 à 22:15 - pour les bavards [1] - Permalien [#]
 
¨°o.O bonne visite O.o°¨